Indemnité de logement :

Enfin une solution sur la table ici et maintenant

 

Nous voyons dans une indemnité de logement une piste favorable pour répondre aux attentes du personnel affecté au Luxembourg. 

 

U4U défend une indemnité de logement qui représenterait un montant fixe de l’ordre de 650 EUR, pour toutes et tous. 

 

Les six fondements derrière cette proposition :

 

1.   Une base solide

Cette proposition est fondée sur une étude réalisée par la Commission elle-même, qui établit de manière incontestable que le prix du logement à Luxembourg est de 50% supérieur à celui de Bruxelles.  La nécessité de cette indemnité n’est plus à démontrer, c’est sa mise en œuvre qui doit être négociée.

 

2.   L’unité du personnel encore et toujours

Pour U4U l’unité du personnel est un objectif majeur. Pour atteindre nos objectifs nous devons nous battre ensemble sur des revendications communes et non pas les un.e.s contre les autres. 

 

3.   Une base solidaire 

Notons que ce même montant pour l’ensemble du personnel représente cependant une proportion différente par rapport au salaire de chacun.e.  Ainsi, 650 euros par rapport à un salaire d’entrée en service peut représenter jusqu’à 35% de ce salaire alors que pour un.e collègue plus gradé.e ce même montant représenterait moins de 10% de son salaire.  Notons aussi que l’impôt étant proportionnel, le montant final de l’indemnité de logement sera plus réduit pour les hauts salaires.

 

4.   À la table des négociations 

Suite aux résultats des élections actuelles au comité du personnel, les représentant.e.s U4U auront avec cette proposition un argument fort.  Oui, nous pouvons discuter avec l’Administration du montant, de la durée, d’un ajustement périodique, etc. puisqu’enfin nous ouvrons le chemin d’un accord social, ici et maintenant.  Nos élu.e.s s’engagent à le faire !

 

5.   Protection de nos droits acquis

C’est parce que l’introduction d’un nouveau coefficient correcteur pour Luxembourg a été jusque-là promis par certains comme la solution unique à l’attractivité du Luxembourg qu’aucun pas concrètement bénéfique au personnel n’a été fait jusqu’à présent.

L’absence d’unité des organisations syndicales n’a pas été favorable au personnel. 

Ce nouveau coefficient correcteur nécessite l’ouverture du statut ce qui serait néfaste pour le personnel dans le contexte actuel.  Même s’il y avait une ouverture du statut ce nouveau coefficient correcteur serait-il garanti?  Bien sûr que non et vous le savez ! Par contre ce serait certainement l’occasion de malmener des droits acquis.  Il est étonnant de voir que cette approche continue d’être avancée.

 

6.   Au-delà des slogans, osons la réflexion

Nous aimons toutes et tous lire et entendre ce qui nous fait plaisir tout de suite, du sur-mesure rassurant. Vous le lirez et entendrez certainement.Dans un montant fixe pour l’ensemble du personnel comme indemnité de logement, il y a un pas en avant, de la pérennité, de la crédibilité, un retour au dialogue social, un bénéfice pour toutes et tous.

 

L’indemnité de logement ne constitue pas une réponse à tout.  Dans son programme U4U avance pour l’ensemble du personnel d’autres propositions.